Connaissez-vous l’histoire de l’ampoule ?

L’histoire de l’ampoule

En 1838, l’Écossais James Bowman Lindsay crée ans la vile de Dundee la première ampoule électrique à incandescence, celle-ci étant posée sur le culot et offre une puissance lumineuse adaptée à la lecture. Cette invention demeure en l’état de prototype car Lindsay n’a jamais protégée sa création.

Ampoules

Puis, en 1879, le 23 septembre pour être exact, Thomas Edison (volant l’idée à un certain Joseph Swan qui n’aura protégé non plus sa création) invente et commercialise une ampoule dont le filament est une fibre de coton carbonisée. Parce qu’elles sont reconnues comme étant durables dans le temps, les ampoules à filament de carbone ont été utilisées très longtemps, jusqu’au milieu du XXe siècle dans le métro parisien.
Par la suite, les ampoules ont été transformées, améliorées et le filament de carbone a été remplacé par une fine tige de tungstène et préfigurent ce que sont les ampoules jusqu’à très récemment, la fameuse ampoule à incandescence classique qui a sa forme arrondie (mais peut être allongée également).

L’ampoule s’est ensuite démocratisée et le marché de cette dernière n’a cessé de croître, de se diversifier. désormais, l’ampoule se décline sous des formes diverses, des contenus divers, des efficacités et des applications diverses ; on peut noter l’existence des tubes fluorescents utilisés pour les éclairages et les enseignes lumineuses (appelées à tort « néons »), des ampoules dit LED (Diode ElectroLuminescente) utilisées pour l’éclairage depuis le début des années 2000, les fluo-compactes, les halogènes, etc.

Gibee