Comment choisir son chariot élévateur sans se tromper ?

Le chariot élévateur est l’équipement incontournable des entreprises et professionnels ayant d’importants besoins en matière de manutention. Découvrez nos astuces pour bien choisir le chariot élévateur qu’il vous faut.

Définir le lieu d’utilisation du chariot

Pour connaître le mode de fonctionnement du futur chariot, il faut avoir une idée de l’endroit où il sera utilisé. Dans le cas où le matériel sera nécessaire pour des manutentions en extérieur, le modèle à moteur thermique sera le plus adapté. 

Le chariot élévateur thermique peut fonctionner avec du gaz ou du diesel. Il est adapté aussi bien au chargement qu’au déchargement des véhicules poids lourds. Il permet aussi le gerbage sur racks, un réel plus.

Si le chariot élévateur est destiné à une utilisation en intérieur, il faudra investir dans un modèle électrique. Ce dernier doit se choisir en fonction de son autonomie, de la capacité des batteries et de son chargeur. Au moment de la sélection de ce type de chariot, il est recommandé de bien identifier la tension « réseau » de l’entreprise (monophasé ou triphasé).

Si le chariot est à la fois destiné à un usage intérieur et extérieur, il convient de prendre en compte la fréquence d’utilisation de l’équipement. Dans le cas où le matériel sera utilisé de manière occasionnelle en extérieur, le modèle électrique sera le plus adapté. Dans le cas contraire, mieux vaut miser sur un chariot thermique.

Déterminer les futures fonctions du chariot

Les futures activités à réaliser avec le chariot élévateur donnent une piste sur la configuration à adopter et sur les accessoires à disposer. 

Ce type de matériel permet de charger et décharger des marchandises lourdes, mais pas que…Il permet de stocker des objets, de préparer des commandes, de faire du gerbage ou encore de transporter de manière « horizontale » d’autres matériels.

D’autres critères sont à considérer au moment la sélection du chariot élévateur dont : la configuration des bâtiments, l’étal du sol, la typologie des mâts et la capacité résiduelle du chariot ainsi que son ergonomie.

Gibee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *