Pourquoi faut-il se méfier des allergies toute l’année ?

Peu de gens le savent, mais nous pouvons manifester des allergies toute l’année. Il n’y a pas que le pollen qui provoque des réactions chez les personnes. Nous ne parlons pas des allergiques avérés, mais plutôt des personnes comme vous et moi qui sont susceptibles de développer une réaction un jour. Voici ce dont vous devriez vous méfier tout au long de l’année.

En hiver

Si l’on met à part les nombreuses admissions aux urgences pendant les périodes de Noël, à la suite d’une réaction aux crustacées, il en existe bien d’autres dans notre calendrier des allergies. Pendant la saison froide, nous avons tendance à moins aérer nos habitats, à calfeutrer nos ouvertures. En faisant cela, vous créez un environnement particulièrement accueillant aux acariens dont de nombreuses personnes sont allergiques.

Au printemps

Les sources les plus connues d’allergies au printemps sont bien entendu les pollens. De nombreuses personnes manifestent les symptômes du rhume des foins. Ce que l’on connaît moins en revanche, c’est celles aux produits ménagers que l’on utilise à outrance pour le grand ménage du mois de mars ou encore celle aux poils d’animaux que nos petits compagnons perdent en grande quantité dès l’arrivée du soleil.

A lire :  Choisir entre taux fixe et variable pour son rachat de crédit ? a t’on vraiment le choix ?

En été

Ah la belle saison, celle des vacances, des escapades en pleine nature… et des piqûres. Chaque été, de nombreuses consultations médicales ou admissions aux urgences concernent des piqûres de guêpes ou de frelons. C’est également la saison des morsures de serpents, des allergies aux méduses ou encore à certaines plantes urticantes.

En automne

Lorsque la saison des pluies arrive, nous sommes nombreux à consommer des fruits à coques et aller à la cueillette des champignons. Malgré les apparences, cette activité n’est pas sans risques. De même, l’automne amène malheureusement son petit lot de moisissures auxquelles nous sommes nombreux à développer des allergies. Si les rhinites et les éruptions cutanées sont assez simples à traiter généralement, il faut se méfier davantage des allergies alimentaires et des affections respiratoires.