Comment préserver durablement l’eau ?

L'accès à l'eau a toujours été, dans l'histoire des Hommes, une source de pouvoir. Les plus grandes civilisations se sont en effet développées aux abords des rivières et des mers, entre le Tigre et l'Euphrate pour la Mésopotamie, sur les bords de le mer Méditerranée pour les Grecs comme pour les  Romains… Ainsi depuis la nuit des temps, l'eau est au cœur à la fois de notre vie en communauté mais aussi de nos possibilités de nous développer, de nous fédérer, de construire ensemble, mais aussi de commercer, de partager, et de voyager à l'autre bout du monde. En attestent notamment tous les récits des grands conquérants comme des explorateurs dont les noms à jamais gravés dans notre histoire commune.

La problématique du traitement de l'eau

Or l'eau que nous utilisons tous les jours, qu'il s'agisse de celle dans laquelle nous prenons nos bains, celle avec laquelle nous nettoyons le sol de nos habitations ou encore celle dont nous remplissons nos verres, sans oublier celle qui permet de faire pousser fruits et légumes, est fragile. En effet pour qu'elle puisse être bue, il faut qu'elle soit au préalable traitée, lavée de tout ce qui a pu s'y immiscer et qui pourrait nous être préjudiciable, à nous, à notre santé comme à celle de notre environnement naturel. Le traitement de l'eau qu'effectuent des sociétés dédiées comme Emo France, est donc vitale pour les différents écosystèmes qui font de notre planète ce qu'elle est.

A lire :  Où louer une voiture de luxe pour vos déplacements professionnels ?

L'eau en contexte mondial

Le réchauffement climatique fait craindre désormais une montée des eaux des océans et des mers, et donc des catastrophes écologiques co-occurrentes aux écoulements qui pourraient, selon les experts de l'environnement, ravager des terres fertiles comme des viles et villages peuplés d'humains et d'animaux, des forêts et des prairies, et donc souiller parallèlement l'eau. Celle-ci en effet se mélange à tellement d'autres produits et ce si facilement, qu'il faut prendre garde à développer de nombreuses méthodes pour lui permettre d'être à nouveau utilisable pour notre consommation comme pour l'agriculture, la pisciculture… C'est l'un de défis qui attendent l'humanité au vingt-et-unième siècle, d'autres, liés certainement aussi à l'eau, l'attendront plus tard, à n'en pas douter.